•  

    Après quelques soucis de mise en page je disais donc :

    On arrête le sentimentalo-déprimo-personnalo... bref... On fait dans l'utile, dans le futile, dans l'anti-sex... oui désolée...

    Lu ici... : http://www.20minutes.fr/article/157458/20070511-Sciences-La-pipe-aussi-dangereuse-que-le-cigare.php

    Une étude épidémiologique vient de révéler que les personnes qui ont eu des rapports sexuels oraux avec plus de cinq partenaires ont cinq fois plus de chance de développer un cancer de la gorge.

    Responsable désigné: la transmission du papillomavirus humain (PVH), un virus impliqué dans les verrues et la majorité des cancers du col de l'utérus. Cancer et pratiques sexuelles.

     Pour mener à bien cette étude, publiée jeudi dans le New England Journal of Medecine, Maura Gillison et ses collègues de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health de Baltimore (Etats-Unis) ont prélevé des échantillons de sang et de salive sur 100 patients souffrant d'un cancer de la gorge et sur 200 volontaires «sains». Ils ont également soumis ces sujets à un questionnaire détaillé sur leur mode de vie et leurs pratiques sexuelles.

    Trente fois plus risqué que la fumée
    Bien qu'on soupçonne depuis longtemps un lien entre PVH et cancer de la gorge, aucune preuve n'avait jamais été apportée. En analysant les échantillons de salives, les chercheurs ont pu ainsi déterminer que ceux qui ont été un jour infecté par le PVH ont un risque 32 fois plus élevé d'avoir un cancer de la gorge, voire de 58 fois pour les souches les plus virulentes de papillomavirus ! La fumée ou la boisson n'augmentent ce risque que de trois fois.

    Gâteries fatales
    A l'aide des réponses aux questionnaires, Gillison et son équipe ont également pu démontrer que les rapports sexuels oraux (cunnilingus ou fellation) augmentent le risque de développer un cancer de la gorge dû à une infection à PVH. Le risque est ainsi doublé pour ceux qui ont eu entre un et cinq partenaires sexuels «oraux», et quintuplé pour ceux qui ont eu plus de cinq partenaires.

    Un vaccin ?
    Ces résultats devraient permettre de mieux prévenir l'apparition des cancers de la gorge. Les chercheurs suggèrent notamment d'encourager l'utilisation de préservatifs pendant les rapports oraux. Et même si aucune étude n'a encore prouvé son efficacité contre le cancer de la gorge, certains proposent qu'on administre aux hommes le nouveau vaccin contre PVH utilisé pour protéger les femmes du cancer du col de l'utérus.

    Yaroslav Pigenet

     

    ** Autant dire que si nous prenons ces informations au pied de la lettre cela va faire pas mal de malheureux... Alors info ou intox (si je puis dire!) ? **

    Sinon on n'est pas dans la merde, enfin j'dis on, j'me comprends.


    20 commentaires
  • Le Bain a fait du bien, je dois me trouver des galets noirs, je suis encore HS. Mes nouveaux livres de chevet, un livre de filles et de langue de p***, et puis ce livre étrange, un cadeau, comment le prendre, je ne sais trop "Les Hommes préfèrent les garces". Je vais m'y atteler, même si garce est un bien grand mot. Mais il doit avoir raison, je suis un amour et on ne me préfère pas... bon ok je suis difficile en plus. Difficile c'est le leit-motiv de ce w-e achevé.

    Difficile de s'en remettre... J'avais décidé que mon année serait musicale, en fait elle l'est mais il n'y aura pas qu'elle, celles qui lui succèderont aussi.

    Ne pas y aller en trainant des pieds, avoir faim pourtant mais avoir hâte ne rien grignoter même pas un bout de chocolat, tout raconter, oh non, il existe des petits secrets, des non-dits... Découvrir cet endroit magique, le Cirque d'Hiver, les Escaliers étaient étroits, ils ont fait rires, même sans casser la bouteille... J'en passe et des meilleurs... Sur scène Olivia Ruiz n'est plus la Femme Chocolat mais la Femme aux Carrés de chocolat. Tu les aurais vu, eux oui eux les Noir Désir... Des surprises... oui... encore.

    Le w-e a été difficile.

    Oui nous buvons trop. Parfois. Parfois pas. Mais le caramel se mélange bien avec la vodka!

    Nous rions trop aussi... Enfin si c'est possible. Pour le déprimé de la première partie c'est sur, pour les voisins aussi faut croire.

    Et puis il y a aussi le jour de mes fiançailles. Pas demain la veille mais déjà un arrière goût.

    Les serveurs à l'eau avec l'air plus bourré que nous.

    Le gentil chéri fatigué qui lui conduit.

    Et puis... remonter au début, et en oublier la fin...

    Se faire border et entendre la porte claquer.

    Ne pas vraiment dormir, juste survoler.

    Et puis le vent... oh oui le vent... La terre au milieu du salon à l'aube du jour...

    Quelle soirée !

    Quelle w-e !

     

    Le titre est un clin d'oeil....

     


    6 commentaires
  • PS : "ça c'est vraiment toi".

     

    Elle se tenait en équilibre, à peine tenue par deux ou trois fils tendus, le tout au dessus du gouffre aussi appelé la mare au crocrodiles...

    Elle avait les yeux rêveurs et des images pleins la tête...

    Elle a arrêté de rêver juste à ce moment là... Il était 20h00... Pourquoi ?

    Elle est déçue. Elle attends de voir en (vulgairement) serrant les fesses. Les petites guéguerres commencent et toutes les attaques personnelles la font gerber !

    Hier soir elle entendait Vincent Perez dire qu'il avait souvent croisé Mr Sarkozy à La Baule... elle est ravie même si malheureusement elle ne croisera jamais Vincent Perez...

    Elle a quand même passé des bons moments... Elle a joué sa Crawford accompagnée de sa Moss... Elle a adoré.

    Elle s'est cassée le cul... les pompes c'est difficile. Les abdos ça fait mal... comment ça c'était le but ?

    Quand on lui demande ce qu'elle est, elle répond "Humaniste", est-ce que ça craint ?

    Elle regarde ses quatres yeux bleus tournés vers elle, et là, juste à ce moment là elle flippe de ne pas être à la hauteur...

    Et puis elle les couche et les regarde dormir... Elle reprends ses rêves, on n'en a jamais assez.

    Même en équilibre...

    Et puis...

    Elle veut de la séduction, du jeu de séduction.

    La semaine ne fait que commencer...

    Et pourtant.


    2 commentaires
  •  

    J'ai encore faillit céder, il était presque 6h quand j'allais réussir à dormir, presque 4h que mes invités étaient partis, et le sommeil m'arrivait juste, comme une claque, en pleine face... Pourquoi est-ce à ce moment précis que je voulais une voix ? Pourquoi ne pas me laisser submerger par les abîmes du sommeil et oublier ? Parce que rien n'est simple évidemment...

    Soirée adolescente, crises de rires et photos à gogo, si on nous voyait... j'adoore !

    Les magazines féminins commencent, enfin commencent j'me comprends, à nous parler régime (de toute façon ça y est j'y suis avec 1,5 Kgs en moins depuis lundi!), de nous parler sexe (oui oui sexe!) parce qu'évidemment les beaux jours viennent d'arriver et que tout le monde le sait, c'est l'heure des grands émois... Et moi ?
    N'empêche que j'aime ça aussi en hiver moi le sexe !

    Je lis Cosmo et je finis pathétique à trouver "cromignon" ces hommes qui craquent sur leur nana au saut du lit même quand elles ont les yeux bouffis... Arf, faut qu'j'arrête !

    Sinon ? Rien...

    Ah si :

    C'est à tort qu'on qualifie aujourd'hui de manichéenne une pensée ou une action sans nuances, voire simpliste. Cet usage ignore manifestement tout de la pensée au contraire très riche et toute en nuances de Mani qui prend précisément en compte la nécessité pour l'homme de cheminer dans un monde que le Bien et le Mal semblent bipolariser.
    Entre autre : Les principes fondamentaux du manichéen sont de réfuter le plaisir de la chair, de ne pas tuer et de ne pas blasphémer.


    J'vous le dis moi, j'suis pas manichéenne !


    10 commentaires
  •  

    Comme dirait Cali "C'est quand le bonheur", mais évidemment la vraie question qui se pose sur toutes les lèvres et qui brûle la langue c'est plutôt : C'est QUOI le bonheur ?

    Bien sur si on avait la réponse ça se saurait, et remarque si on l'avait on ne vous la donnerait pas car tous le monde le sait "pour vivre heureux, vivons caché"...

    Il y a ceux qui se leurrent dans leur bonheur, qui pensent que c'est ça, et à la rigueur ils ne mentent pas, ils sont heureux à leur façon... parce que le bonheur, ce con, il a plusieurs facettes, il n'est jamais le même selon la personne...

    Mon bonheur à moi ? Être au milieu de mes amis et m'endormir... ça peut paraitre étrange mais mes grosses difficultés d'endormissement expliquent peut être cela. Au milieu de mes amis, je me sens bien, je me sens à l'aise, sure de moi, tranquille, et si je suis fatiguée, je pose juste ma tête et je ferme les yeux... je suis en sécurité... Je les aime... Un moment de pur bonheur.

    Il y a aussi ce petit bout de femme qui ouvre grand ses petits bras et qui te dit qu'elle t'aime grand "comme ça"...

    Ces jours où le ciel est gris, il pleure parfois, mais juste une voix, un mot peut me donner le sourire de Mona LIsa...

    Le Bonheur c'est éphémère... Personne ne peut dire qu'il est heureux en continu...

    Ma quête continue...

    (J'ai mal au dos... c'est mon bras qui irradie... ce chien... Grrrrr....)

     


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique