• Quand où comment ?

     

    Le jour où de tomber cela finit par être sur un livre... Le jour où d'être émerveillée ce fut par un livre... Le jour où d'être vaincu par des mots ils étaient reliés...

    Juste l'âge d'apprendre à lire et déjà passionnée.

    Beaucoup d'années avec, quelques mais beaucoup trop d'années sans.

    Et puis le retour des livres dans une vie qui s'aime être rêvée. Les mots sèment, les phrases s'ancrent, les auteurs éblouissent.

    Bien sur il y a les livres qui déçoivent, les auteurs qu'on déteste... Mais... ils n'assombrissent jamais les livres qui vous transportent, ceux qui vous montrent l'infini des possibles, ceux qui vous inspirent, qui vous font grandir, qui vous laissent y croire...

    J'ai commencé Haruki Murakami avec un livre qui émeut "Au Sud de la frontière, à l'ouest du soleil". Une fois fini j'en voulais encore, de cette faim incroyable que je croyais avoir perdu... "Après le tremblement de terre" aurait pu me décevoir mais il ne m'a fait qu'aimer encore plus. Peu de gens savent faire ça, alors pour un livre c'est un véritable exploit... J'attends avec impatience de commencer "Les amants du Spoutnik", mais en attendant je dois finir "Un amour de jeunesse" qui avec un titre pareil laisse présager du Gnangnan, la Lorie attitude comme dirait certains, mais pas du tout... Ce livre sait tout faire, me faire pleurer ou avoir très chaud, même lors de mon trajet en métro. J'oublie tout ce qu'il y a autour, parfois même ma station... Je dois, je vais le finir mais je ne veux pas quitter son héroine, je ne veux pas ne plus la laisser me faire pleurer...

    Alessandro Barrico m'attend aussi avec "Océan Mer"... C'est drôle on ne m'en a dit que du bien... Ma stagiaire a confirmé et dans ses yeux j'ai su que j'avais raison de l'écouter, elle la loufoque au coeur tendre.

    Le livre n'est-il pas le plus beau cadeau a partager au monde ?

    Certain diraient que c'est la musique...

    Peut être qu'au final ce sont juste les mots... échangés, choisis, triés sur le volets... Les mots que l'on souhaite mettre dans les yeux et les oreilles de l'autre...

    Est-ce pour cela que je parle trop ?

     


  • Commentaires

    1
    Nymphe
    Jeudi 7 Février 2008 à 20:48
    Oui
    Partage le! Un livre est une mine d'émotions que l'on peut donner.
    2
    Samedi 9 Février 2008 à 00:44
    en passant
    bonjour ici
    3
    lucide
    Mardi 18 Mars 2008 à 14:32
    Olà :o)
    Je t'avais pas vu revenir, faut dire c'est pas la folle ambiance, mon blog ;o) C'est marrant, en lisant le début de ton post, j'ai pensé directement à Murakami. Lis "La fin des temps", j'en ai pleuré. Je l'ai savouré pendant trois mois, c'était génial :o)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :