•  

    Grandir c'est savoir vivre le moment présent, chaque petite chose qui vous fait sourire, sans regarder en arrière, parfois faire les mêmes erreurs et en rire, mais continuer toujours.

    En me levant ce matin, c'est avec mon amoureux bourru près de moi, grognant d'être réveillé par cette affreuse mais entêtante chanson "Call me maybe" que j'ai fini par chanter à tue-tête en me tortillant dans mes sous-vêtements et (détail glamour) mes chaussettes aux pieds, que j'ai plus que vêcu le présent  !

    Grandir c'est aussi s'amuser... Et là je dois dire que je suis gâtée, je m'amuse à peu près tout le temps... Même si au boulot je peux être Poker Face, au final je finis toujours par en rire. S'amuser en faisant du parachute ascentionnel, s'amuser en passant l'aspirateur et en semant par ci par là des choses qui font péter les plombs à mon chéri ! C'est aussi, et là j'avoue tout, parfois coller les pages de son super journal du dimanche, j'ai nommé L'Equipe !

    Tout ça pour dire quoi ? Ah oui, je sais... j'ai arrêté ma pilule, parce qu'en plus d'être une adulte drôle et sympa, j'ai bien envie de tenter l'expérience de Maman Funky ! Sourire...

    Qui sait, je collerai peut être les pages des contes pour enfants !

     

    J'ai grandis certes mais je suis toujours immature, pleines d'angoisses, fonceuse, rieuse... Certain prennent mon prénom et échange Candy dans la chanson qui va avec... Et puis il y a ceux qui connaissent mes flammes, mes retours de batons, mes mauvaises humeurs.

    Avant je savais ce que je ne voulais pas, aujourd'hui je sais ce que je veux... et oh miracle, une bonne partie je l'ai déjà !

    Un homme fabuleux, un boulot qui me laisse m'épanouir avec lui, des voyages en têtes (et en billet!) et des projets en veux tu en voilà !

     

    Pourquoi venir dire ça ici ? Parce que l'écriture est restée... parce que l'écriture reste. Parce que j'aime lire mes doutes et mes peines et constater que je suis la même mais une autre. Parce que je suis redevenue une anonyme parmis les anonymes... Parce que j'en avais envie !

     

    Sur ce, j'ai un présent qui m'attends !


    1 commentaire
  • C'était il y a si longtemps...

     

    Longtemps que je n'avais pas foulé ces pages, que je n'avais pas relu... Je regrette presque d'en avoir effacé pas mal.
    Plus personne ne sait qui je suis, alors que je me suis trouvée. Je suis moi-même !

     

    Le bonheur m'a étreint. De sa douce enveloppe... Il était là, il n'avait pas l'air simple, et au final il a juste fallu tendre les bras.

    J'avais peur, encore une fois. De mon passé, de ce que j'étais, de ce que je suis encore. Une égoïste... Mais j'avais peur aussi de ma parfois trop grande générosité.

    J'avais besoin de demi-mesure... Ce n'est pas ce que j'ai... J'ai trouvé la passion, la déraison, la stabilité, l'impatience, les rires, l'aventure... la vie à deux !

     

    Pour la première fois depuis... depuis TOUJOURS.

    Tout n'est pas rose, tout n'est pas simple, tout fini pourtant en douceur, avant de repartir en éclat... de rires.

    Je suis moi.. Toute entière. Femme/enfant, sorcière un brin Fée... Le rouge et le noir... sourire.

    Il est lui...

    On s'est trouvé.

    C'est peut être ça que je suis partie chercher. Pourtant je ne l'ai pas cherché. Nous nous sommes juste trouvés.

     

    J'ai écrit sur d'autres hommes, j'ai écrit mon mal, mes doutes...

     

    Je pourrais écrire encore et encore, sur mon nouveau statut de femme amoureuse... de celle qui a connu l'amour une fois avant lui mais qui sent qu'elle n'en connaitra plus à part lui...

     

    Le livre s'ouvre...


    6 commentaires
  •  

    Toutes les bonnes choses ont une fin... Les choses inutiles aussi...

    J'ai rencontré, aimé... j'ai enterré des souvenirs lors de l'un de mes voyages.. J'ai arrêté d'arrêter. J'ai continué à être moi-même... Je n'oublie jamais rien, mais je sais qu'on efface parfois.

    J'ai pris le pas...

    Et j'ai aimé à nouveau... j'aime à nouveau.

    Je quitte tout. Tout sauf moi.

    J'ai pris en main la fin de mon boulot... j'essaye de prendre en main le début du futur boulot... nous verrons.

    Je suis différente... différente et identique à la fois... je comprends enfin comment l'on peut changer sans véritablement changer...

    J'ai des idées, des envies, des aventures, des peurs, des forces...

    Tout ça a déjà beaucoup trop durer...

    Cela ressemble à de bonnes résolutions. C'est mieux que ça...

    Et sans les mots, sans les lectures, sans les musiques.... Impossible !

    Moi aussi j'y vais...

    A un de ces quatres.


    4 commentaires
  •  

    Elle se libère... la liberté comme état d'âme.

    La vie reprends ses armes, et ma liberté avec elle...

    On efface tout mais on n'oublie rien. C'est quelqu'un d'autre qui m'a dit ça... et je ne suis plus si sure que ce soit vrai, la vie nous surprends !

    Est-ce que tu sais que je fais des pas pour finir dans le fossé ?

    Toi tu recules et je suis pourtant certaine qu'au final c'est toi qui va tomber !

    Libère toi !

    Je me sens libre aujourd'hui... libérée de mon travail... libérée de nous deux...

    Et j'avancerai...

    Je commence ma liste au père Noël !


    6 commentaires
  •  

    La gestion est parfois difficile. Gérer sans filet de sécurité. Ne plus se laisser porter...

    Où cela mène t'il ?

    A des insultes... des cris... des pleurs...

    Ne plus en pouvoir et prendre le taureau par les cornes.

    Trop de sentimentalisme n'a jamais fait avancer le shmilblick ! C'est la carte que joue la société de taille humaine.

    Faire les choses une par une, pas à pas, pour gravir cette montagne. Tu me l'as dit, je ne t'ai pas cru, maintenant je t'écoute.

    Je joue sans filet et j'ai peur...

    Mais je suis seule à pouvoir affronter tout cela. Seule même si cela fait peur... Seule même si parfois je te demande ton épaule...

    Seule quand je ne veux pas sortir de sous la couette.

    Seule quand je m'en extirpe difficilement pour montrer que je peux le faire.

    Parce que je peux le faire.

    A mon rythme.

    Même sans toi... Vraiment ? Sans toi ?

    Non... ne reste pas loin, on ne s'est jamais... je pourrais avoir besoin de toi.

    LY


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires