• Toujours le même discours

     

    Oui c'est vrai nous sommes tellement merveilleuses, parfaites, jeunes et jolies. Nous avons tout pour nous,l'intelligence associée à l'élégance, nous sommes ce qu'on appelle régulièrement (enfin ce n'est pas si régulier mais quand même) des Femmes Parfaites... mais... parce que oui il y a un mais...

    Pourquoi avoir besoin de nous rappeler tout cela pour finir par nous dire...

    "C'est pas toi c'est moi", "je ne sais pas pourquoi" (tiens nous non plus), "il manque le petit truc" (tiens pourtant nous on l'a vu le petit truc, bon d'accord on ne parle surement pas du même, quoique...). "Je crois que je suis en train de faire une erreur" (tiens... bon non rien tu verras bien) "mais je crois qu'il faut que je la fasse" (et voila c'est dit) "entre toi et moi ce n'est pas possible"... Oui il est vrai là on attends le mais ! Le pire ce n'est pas tant l'attente, non, c'est qu'il arrive ce fameux "MAIS".

    Entre toi et moi ce n'est pas possible MAIS je sens, non je sais que je vais le regretter (on rajoute intérieurement que ce jour là ce sera trop tard parce que nous on aura trouvé le mec qui ne nous trouvera pas si exceptionnelle mais qui lui nous aimera quand même!).

    Shéma classique de la rupture de celui qui ne veut pas paraitre méchant, celui qui veut ménager les susceptibilités, qui veut éviter tout conflit et qui bien sur n'a aucune envie de s'engager mais par contre pour ce qui est de batifoler il ne dit pas (d'ailleurs il ne l'a pas dit) non !

    Là nous avons une folle envie de déclarer que si c'est juste pour baiser on peut en parler... d'ailleurs on est presque sûre qu'on serait d'accord.

    Parce que si on pouvait éviter tout le baratin du jour où l'on se fait plaquer ça nous arrangerait.

    Oui oui, nous sommes tellement formidables mais tellement intolérantes si vous saviez...

    Comment ça qu'est-ce que j'ai fait hier soir? Sauvetage de copine en détresse qui n'a fait que croiser... un mec ! (oui nous aussi on sait être de mauvaise foi).

    Ya des fois je me dis que franchement vous êtes à chier.

    Le c'est pas toi c'est moi vous pourriez éviter.

    "Je ne veux pas, c'est comme ça, je ne veux plus te voir, tu n'as qu'à m'en vouloir mais c'est comme ça, c'est mon choix, bon ou mauvais toi et moi c'est à l'imparfait". Perso moi j'préfèrerais ça.

    Zouuuu


  • Commentaires

    1
    Kate
    Jeudi 21 Juin 2007 à 09:46
    Perfection
    Parfaites jusqu'au bout de nos défauts.. et parfois il vaut mieux ne pas l'entendre ce "mais" si attendu...
    2
    charmithorinx
    Jeudi 21 Juin 2007 à 10:04
    ouais
    c'est subjonctif tout ça !
    3
    Timounch
    Jeudi 21 Juin 2007 à 10:28
    Ah Ah...
    j'ai les qualités de mes défauts ! Non mais... Sourire
    4
    Jeudi 21 Juin 2007 à 10:31
    te prendre à défault
    j'y mettrais mes qualités .... hummmmm toi !
    5
    Whoever
    Jeudi 21 Juin 2007 à 10:33
    Arffff
    Simplicité quand tu nous tiens.
    6
    Jeudi 21 Juin 2007 à 10:37
    te prendre à défault
    j'y mettrais mes qualités .... hummmmm toi !
    7
    Jeudi 21 Juin 2007 à 10:38
    zut
    j'ai merdu ...
    8
    Timounch
    Jeudi 21 Juin 2007 à 10:47
    Euh...
    la simplicité évite le trop plein de questionnement... et je croyais que ça aussi ça soulageait. Whoever ? Charmi oui tu merdois...! Sourire
    9
    jola
    Samedi 23 Juin 2007 à 21:46
    c'est pas toi
    c'est moi, ca se pratique encore ca ? quand tu l'as fait une fois (a 20 ans age limite), tu le refais plus parce que c'est des conneries et ca ne t'attire que des ennuis pas la suite, du style de celle qui te rappelle et qui te rappelle parce que ca laisse une petite porte ouverte. D'un autre coté, si on disait a la fille que c'est juste pour baiser...9 fois sur 10 on finirait a boire une biere devant un documentaire animalier...enfin je dis ca mais j'en sais rien, jamais pratiqué reellement le "coup d'un soir"
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :