• Un petit tour et puis... tourne tourne...

     

    Tout tourne autour de nous... La terre est ronde, nous ne tomberons pas dans un gouffre sans fond.

    Tout tourne et les têtes aussi. On ne se couche plus, on danse, on boit, on oublie... les visages sourient pendant que nous tournons.

    Nous tournons en rond, et au milieu je rompt le cercle... Je veux danser mais avancer. Tout droit, sur ma ligne, loin là-bas, avec ou sans toi, avec ou sans nous... Peut être juste moi.

    J'entends le grondement de ma peur, j'écoute les palpitations de mon coeur excité. Je sais déjà qui va gagné... Entre la peur et l'adrénaline, je choisis toujours l'adrénaline.

    Et si je tombais ? Je me relèverais comme à chaque fois. Comme j'ai fait il y a de ça... comme je fais encore chaque jour...

    Il faut tout étudier, les risques mais aussi les avantages, les difficultés et la charge de travail...

    Je me souviens avoir dit que ça n'allait pas avoir de répercussions sur le reste... je t'entends presque me répondre "quel reste?".

    Bien sur bien sur... J'ai trop longtemps tourné en rond.

    Nous allons dansé sur cette musique infernale, nous allons perdre pieds et nous raccrocher, nous allons tendre la main et marcher sur ce fil tendu...

    Mais avec tout ça nous n'oublierons pas que la terre tourne en rond et que tout ira bien.

    La tête en arrière, les bras écartés, les yeux fermés, nous tournons nous tournons... jusqu'à presque tomber.


  • Commentaires

    1
    Ulysse
    Jeudi 22 Mai 2008 à 17:37
    ...
    nous tournons nous tournons ... jusqu'à presque tomber... amoureux ?
    2
    Timounch
    Vendredi 23 Mai 2008 à 16:58
    J'ai l'impression
    d'un déjà vu, non ? Bonjour Ulysse, j'espère que tu vas bien, sourire... A Bientôt ?
    3
    Ulysse
    Mercredi 28 Mai 2008 à 12:22
    bonne impression.
    de passage alors difficile de ne pas te lire. Je t'embrasse
    4
    Timounch
    Mardi 3 Juin 2008 à 17:45
    Qui sait ?
    Ne sommes nous pas toujours entre les deux... entre deux états si éloignés et pourtant si proche ? Au bord du gouffre, en haut de la falaise, prête à s'élever ou à s'écraser...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :